Traitement termite - anti-termites - traitement termites

Accueil » Nos traitements » TERMITES SOUTERRAINS

TERMITES SOUTERRAINS

TERMITES SOUTERRAINS

Traitement termites

 

Le traitement des termites souterrains comporte impérativement toutes les opérations suivantes :

Le traitement curatif anti-termites, consiste en la création d'une barrière chimique sur le pourtour du bâtiment infesté. Cette barrière est matérialisée par des injections effectuées tous les 20 cms environ dans les sols et les murs périmétriques. Le traitement des bois doit porter sur toutes les pièces ayant un contact avec la maçonnerie (huisseries des portes, dormants de fenêtre, plinthes, charpente, solivage etc.).

Traitement des sols extérieurs : contre les termites souterrains

Percer une ligne parallèle au mur en laissant 20cms entre chaque trou, ceci au plus près du bâtiment. Après le perçage, les trous seront remplis d'un produit anti-termites, puis soigneusement rebouchés.

Traitement des sols intérieurs : contre les termites souterrains

Dans un premier temps réaliser des forages d'une profondeur minimale de 40cm, qui doivent traverser l'épaisseur de la maçonnerie. L'opération est à réaliser dans les caves, sous-sol, vide sanitaires ou rez-de-chaussée sur terre plein, la barrière d'injection doit être effectuée à l'aplomb des murs de construction.

Traitement des murs : contre les termites souterrains

- Les murs périmétriques
- Les murs de refend
- Les murs mitoyens
- Les caves voûtées

Le perçage et l'injection des murs se pratiquent le plus près possible du sol et parallèle à celui-ci, à raison d'un forage tous les 20 cm. Réaliser le remplissage de chaque trou et reboucher soigneusement ceux-ci.

Traitement de bois : contre les termites souterrains

- les charpentes
- les huisseries
- les plinthes
- les lambris
- les planchers

Le traitement contre les termites s'impose aux niveaux infestés ainsi qu'aux niveaux supérieurs, même si aucune attaque n'a été repérée.
Le traitement contre les termites doit être effectué sur toutes les pièces de bois prenant appui directement sur les maçonneries.
Pour le traitement des solives, deux injections sont nécessaires : l'une au travers de l'encastrement, l'autre plein bois à l'aplomb du mur.
Si les termites ne sont pas décelés dans la charpente, celle-ci doit être malgré tout traitée lorsque les niveaux inférieurs sont infestés.

Traitement des constructions en préventif

Lorsqu'il n'y a pas présence de termites, le traitement préventif se limitera aux sous-sols et rez-de-chaussée, utilisant le même procédé développé lors du traitement curatif.

Sous-sols et caves

- injection des pieds d'huisseries en contact avec le sol
- injection en écran anti-termites des maçonneries enterrées
- injection à la base des murs de refend
- traitement des solives en totalité

Rez-de-chaussée :

- barrière d'injection dans le sol extérieur
- barrière d'injection dans les murs de refend
- injection des pieds d'huisseries
- barrières d'injection dans les cloisons de distribution et de doublage

Les appâts anti-termites

L'appât est un piège termite de sol. C'est une station de forme cylindrique, avec des appâts, un indicateur de bois non traités est placé dans la station. Les stations sont disposées tous les 2 à 3 mètres les unes des autres et à 50 cm des pieds de la fondation en périphérie du bâtiment, ainsi que dans les zones soupçonnées d'avoir une activité de termites.*

La première vérification aura lieu entre 6 à 8 semaines après la pose de piège. Après la connexion avec les termites se nourrissant du bois et de l'appât le remplacement partiel de l'appât par l'insecticide.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le GROUPE LCHH, n'hésitez pas à nous faire une demande par devis !

Partenaires :

Diagnostic immobilierIsolation thermique et isolation phonique Devis IsolationTous les partenairesDemande de devis